L'Arbre Sacré

Entre Ciel et Terre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mar 20 Nov - 23:46

En dépit de ce qu'on pourrait croire, les sorcières existent !

Non seulement les sorcières ont existé, mais elles existent encore, ayant traversé les âges dans l'ombre.
Oh bien sûr, il ne s'agit plus de vieilles femmes laides vivant seules avec leur chat noir dans une cabane à l'orée du bois, portant chapeau et balais magique, penchées sur leur chaudron, préparant remèdes et poisons avec des ingrédients naturels, prédisant l'avenir, ou se rendant à quelque sabbat.

Mais il ne s'est jamais agi de cela, du moins pas seulement.
Et d'un autre côté, il y a de la vérité dans ce cliché, mais essentiellement cachée et symbolique !



La sorcière, réalité ou figure légendaire ?

La sorcière est et reste une figure incontournable de notre civilisation.
Elle a été rendue familière à chacun, à l'aune de certains codes (les clichés), par le folklore, mais n’en a pas moins une existence réelle. Bien plus, elle reste éminemment présente dans notre société contemporaine, pourtant rationaliste et matérialiste.

Mais elle a pris une autre forme, plus diffuse, plus cachée, à cause justement de ce rationalisme et ce matérialisme. Bien souvent, la sorcière elle-même ignore qu’elle en est une, et c’est en toute inconscience qu’elle use de ses maléfices (qui finalement nuisent avant tout à elle-même). Car il n’est nul besoin de rituels, de formules ou d’ingrédients pour pratiquer la sorcellerie. La parole et l’énergie de l’intention suffisent à faire agir le sort, à commettre le mal. C'est pourquoi bien des sorcières s'ignorent - et sont donc d'autant plus difficiles à détecter.

Loin de moi l’idée de faire le procès de la sorcière. Le temps des procès en sorcellerie et des bûchers est bel et bien révolu. Car la sorcière est avant tout une victime. Victime de notre société patriarcale, ombre du catholicisme – que la sorcière exècre toujours, et ce n’est pas un hasard…
Il s’agit plutôt de décrire et d’expliquer, et de trouver des portes de sortie vers la lumière…



(A suivre...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Ven 23 Nov - 18:12

A quoi reconnaître une sorcière ?

De nos jours, il est possible de repérer une sorcière déjà par sa physionomie.
Immanquablement, elle est affublée d’un ou plusieurs attributs masculins : épaules carrées, poitrine très menue, grands pieds, et, surtout, un nez fort. Car le fameux nez crochu de la sorcière des légendes n’est pas anodin, mais a une existence réelle et un sens très logique. La balai de la sorcière accentue son aspect phallique. Car cette figure féminine partage de nombreuses caractéristiques avec la femme castratrice, au point que les deux termes sont
presque synonymes – à moins que le second, plus psychanalytique, ait pris le relais, dans notre société, du premier, pour désigner en fait exactement la même chose…

La sorcière abonde dans le milieu gothique, et plus encore dans les milieux spirituels et ésotériques. Mais on la trouve dans tous les milieux, à tous les âges (bien que ses tendances soient plus visibles et affirmées, pour ne pas dire
irréversibles, passé un certain âge), dans toutes les couches de la société.


Dernière édition par Kutnahorum le Lun 26 Nov - 6:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Dim 25 Nov - 6:41

La sorcière, une femme castratrice


En effet, la sorcière a toujours un rapport très problématique au masculin. La figure paternelle, incarnée principalement par son père, l’a fait souffrir. Par son absence, son indifférence ou sa violence.
Ses rapports amoureux sont tourmentés, toujours voués à l’échec. Elle a besoin des hommes, mais en même temps elle les déteste car elle a peur d’eux. Elle cherche donc à les contrôler, ou sinon à les détruire – en tous cas psychiquement.
Car, comme toute femme castratrice, elle veut prendre leur place. Elle veut s’emparer de leur puissance virile – dans sa version négative et non positive : le pouvoir sur les autres.
Mais les tendances castratrices de la femme-sorcière ne s'exercent pas seulement au détriment des hommes, mais aussi des autres femmes.
La sorcière coupe tout ce qui a à voir avec l'éros, c'est-à-dire avec la relation, le sentiment, l'échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Dim 25 Nov - 20:26

La sorcière et le diable


La sorcière est plus qu’influencée, elle est dominée, voire possédée, par son animus, la partie masculine inconsciente de sa psyché. Un animus inévitablement négatif. Souvent très négatif. Puissant et destructeur.
Cet animus prend la forme d’un démon, ou d’une divinité païenne. Donc un dieu lié à la nature, aux instincts, à la sexualité. Cela explique que la sorcière soit toujours associée au satanisme ou au paganisme (ainsi qu’au chamanisme). Et forcément opposée au christianisme. Ou à toute religion établie et patriarcale. Les musulmans préconisent ainsi de se méfier de la femme qui vit seule, sans homme, à la lisière du désert (en Occident c’est la lisière de la forêt, mais c’est devenu surtout symbolique), car elle a pour amant un djinn (un esprit maléfique dans la mythologie arabe).

Car la sorcière, nous l’avons vu, a manqué – en général presque totalement – de l’amour de son père. Elle cherche donc l’amour des hommes, mais ne peut ni leur en donner, ni même l’accepter. Car elle cherche, en même temps, à se venger. Et, également, à se protéger d’eux (peur irrationnelle) en les contrôlant voire en les détruisant. C’est pourquoi la sorcière cherche aussi, à part les hommes de pouvoir, des gentils garçons ou chevaliers servants à soumettre puis rejeter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Lun 26 Nov - 8:33

J'ai lu avec intérêt tes réflexions. Si les analyses que tu fais sont sensées, elles me semblent pourtant réductrices. Tu n'abordes que le côté sorcière-méchante-au-nez-crochu. Celle que nous n'aimions pas, enfant. Celle qui reste dans l'expression "c'est une vrai sorcière", pour désigner une femme méchante, et qui est alors synonyme de harpi.

Mais la sorcière est avant tout une femme de pouvoir. Elle maîtrise la Vie. Elle maîtrise ses pouvoirs féminins et de ce fait a toujours été crainte par les hommes car elle ne pouvait leur être soumise.

La sorcière est aussi une initiatrice. Non pas castratrice, comme tu le dis, mais sans concession. Celui qui veut obtenir quelque chose d'elle, doit tout donner, tout abandonner. Tel est le prix. Ce prix, très souvent, seul le héros au cœur pur, est près à le donner. Les autres, calculant le meilleur prix, verront dans les exigences de la sorcière une aliénation de ce qu'ils sont.

La sorcière est l'autre face de la fée. Et dans toutes les légendes on retrouve cette antinomie, avec parfois des fées ou sorcières qui sont ambivalentes.


Ce sont des sorcières qui tissent les fils du destin. Ce qui souligne la maîtrise du féminin sur la Vie. Maîtrise que l'homme a toujours envié. Si les bûchers de l'inquisition sont restés tristement dans les mémoires comme synonyme de "chasse aux sorcières" c'est bien parce que la plupart du temps, ce sont des femmes qui ont été brûlées, même si beaucoup d'homme aussi en ont été victimes.

La sorcière dans les contes :

Damme Holle
La symbolique de la sorcière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Lun 26 Nov - 8:47

Non, ce n'est pas que c'est réducteur, c'est juste que mon post n'est pas fini, j'allais venir plus tard aux aspects positifs. Very Happy

En tous cas, ce que tu dis est intéressant, cela ajoute des éléments de réflexion dont je n'avais pas connaissance, et dont je vais tenter de tenir compte.

Toutefois, je pense que, comme toute chose, il ne faut ni diaboliser la sorcière, ni non plus l'idéaliser.
On peut ne pas être soumis, sans pour autant chercher à soumettre ou détruire.
D'ailleurs la sorcière, d'une certaine façon, est en général plus soumise à l'homme que les autres femmes, puisque son pouvoir passe souvent par la séduction et la sexualité.

Je ne pense pas que la sorcière soit simplement victime de la société patriarcale dans laquelle nous vivons depuis des siècles, puisqu'elle y participe à plein.
Je ne pense pas non plus que la mauvaise réputation de la sorcière soit totalement dénuée de tout fondement.

La sorcière a une face négative (celle par laquelle j'ai choisi de commencer), et une face positive, mais il me semble que c'est la première qui est en général dominante, parce qu'il est bien plus difficile de maîtriser cette puissance en positif.

En fait la sorcière est avant tout victime d'elle-même.

Par ailleurs, quand je parle de sorcières dans cette acceptation, il s'agit d'un type psychologique, de tendances, d'un archétype, et non pas d'un type de personnes, qui seraient de manière évidente des sorcières, et rien d'autre.
Je parle de la sorcière telle qu'on peut la côtoyer dans la vie quotidienne, et non de celle des contes et légendes qui s'incarnerait dans la réalité quotidienne actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen

avatar

Féminin Poissons Singe
Messages : 150
Date de naissance : 20/03/1968
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 49
Localisation : Paris
Humeur : comme la Lune !

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Lun 26 Nov - 10:08

Kutnahorum a écrit:

En fait la sorcière est avant tout victime d'elle-même.




"...parce que nous le valons bien...."


Intéressant cette histoire de sorcière ( à la fois, la femme, la mère, la rebelle, la femme fatale, l'ennemie, la rivale, la 'Sainte', la soeur, l'anima, l'initiée, la "détentrice", l'adolescente...de 'Marie Magdalena' à 'Madonna' ) Wink

C'est vrai que dans les dernières décennies, on a assisté a un changement dans la perception de la femme et donc de l'image de la sorcière !!

En fait, je pense que la perception de la 'sorcière' s'est modifiée lorsque l'image de la femme a changé !

Comme le personnage représenté dans la littérature jeunesse qui lui aussi s'est transformé quand la perception de l'enfance a changé !!

Il n'en reste pas moins, que toute femme qui se mérite, posséde ( selon moi ) des pouvoirs de jeteuse de 'sorts', pouvoirs transmis de génération en génération et de mères à filles !!

Ne serait ce qu'une simple recette de cuisine, à un 'sérum' de beauté façon maison !! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen

avatar

Féminin Poissons Singe
Messages : 150
Date de naissance : 20/03/1968
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 49
Localisation : Paris
Humeur : comme la Lune !

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Lun 26 Nov - 10:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Lun 26 Nov - 12:59

Ce sujet fait réagir les femmes. Laughing

Et tant mieux, d'autant plus que ces réactions sont très intéressantes.

Kouen a écrit:


Il n'en reste pas moins, que toute femme qui se mérite, posséde ( selon moi ) des pouvoirs de jeteuse de 'sorts', pouvoirs transmis de génération en génération et de mères à filles !!

Ne serait ce qu'une simple recette de cuisine, à un 'sérum' de beauté façon maison !! I love you
Je suis entièrement d'accord.
Mais là il s'agit de maîtrise des éléments naturels et de créativité, qui sont inhérents au féminin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Lun 26 Nov - 13:40

Voici donc la suite de mon texte en plusieurs épisodes.



La sorcière et le Père céleste


Toutefois, ces rapports très problématiques avec le masculin vont bien au-delà des figures masculines incarnées, des hommes réels.

La sorcière en effet, victime de notre société patriarcale, comme toute femme et comme tout homme mais plus que d’autres, rejette toute figure paternelle positive - et, paradoxalement, en est fascinée.

Elle s’oppose donc, souvent violemment, à l’Eglise catholique, au christianisme, à la figure de Dieu le Père. Cela n’empêche pas, parfois, la sorcière de croire en Dieu. Mais c’est loin d’être son principal interlocuteur et surtout, de toute façon, quand elle croit communiquer avec Dieu, c’est en fait le plus souvent avec son animus négatif de type démoniaque…

Elle vénère bien plus volontiers la Terre-Mère, la déesse-mère, Mère Nature, Gaïa. Et non pas Marie ou autre figure maternelle lumineuse, bien que ce ne soit pas impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Lun 26 Nov - 18:10

Kutnahorum a écrit:
Ce sujet fait réagir les femmes. Laughing
lol!

Moi réactive ?! Razz
Lorsque j'étais enfant on m'appelait "la sorcière". Je n'ai jamais compris pourquoi !! J'étais paraît-il une sale gamine Twisted Evil

Kutnahorum a écrit:
Non, ce n'est pas que c'est réducteur, c'est juste que mon post n'est pas fini, j'allais venir plus tard aux aspects positifs. Very Happy

Je vais donc attendre la suite, avant de réagir ! (C'est peut-être le mot archétype qui me gêne en lisant le développement )
Arrow

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mar 27 Nov - 10:26

Oui, je m'en doute. Laughing
Mais une gentille sorcière, alors (comme Kouen).

C'est vrai que le terme archétype ne me satisfait pas entièrement moi non plus, je l'ai employé faute de mieux...

En tous cas c'est très bien que vous apportiez une autre vision de ce concept de sorcière, qui contrebalance bien la mienne, qui est, il est vrai, trop unilatérale, surtout jusqu'ici.


Dernière édition par Kutnahorum le Mar 27 Nov - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mar 27 Nov - 10:27

La sorcière et Mère-Nature


Car la sorcière est avant tout fille de ce pôle maternel, en particulier dans son versant négatif. Elle est la principale incarnation de l’archétype de la Mère dans sa part d'ombre.
Cet archétype donne la vie autant qu’il la reprend. C’est un berceau et un tombeau. La Mère-Nature négative étouffe, emprisonne, rend impuissant, détruit.
C’est pourquoi l’araignée, symbole fort de la mère négative, de la nature négative, est très liée à la sorcière.

La sorcière aime et connait très bien la forêt, les animaux, les plantes.
La forêt symbolise l’inconscient collectif, l’archétype de la Mère en particulier. C’est un lieu où on se perd, peuplé de tous les dangers (animaux sauvages, brigands, etc.), un lieu où on rencontre l’ombre, un lieu où on peut se trouver et se guérir. C'est un espace très initiatique, ce qui ne va pas sans risques.

Des plantes, la sorcière tire des potions, qui peuvent être des poisons
comme des remèdes. Les mots poison et potion ont la même racine !
Car, tout comme la sorcière des contes, la femme-sorcière a toujours un aspect guérisseur. Mais on ne fait que consulter ponctuellement une sorcière, on ne vit pas avec elle !

Elle affectionne en particulier les animaux de l’ombre, tels que les chats.
La sorcière est également, en effet, très liée à la lune et à ses énergies. Elle possède des talents de divination et de clairvoyance, mais en général les exploite assez mal, car elle ne peut, trop souvent, les interpréter ni les expliquer de manière suffisamment constructive.
Car la sorcière est beaucoup plus dans les instincts (la nature, la Mère) que dans la conscience (la culture, le Père).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mar 27 Nov - 13:10

Kutnahorum a écrit:
Car la sorcière est avant tout fille de ce pôle maternel, en particulier dans son versant négatif.

c'est quand le côté positif ? Suspect

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mar 27 Nov - 13:42

lol!
Bientôt...

Mais je vais essayer de retravailler un peu mon texte d'origine pour que ce côté positif soit davantage mis en valeur. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mar 27 Nov - 13:45

La sorcière, une femme de pouvoir

La sorcière est en effet une grande manipulatrice. Elle manipule les énergies de la nature, les quatre éléments, dans sa quête de pouvoir.
Elle manipule de la même façon la vérité. La sorcière est une femme qui ment souvent, car elle se ment à elle-même. Son manque de conscience est patent. Souvent, elle est sincère, elle ne se rend même pas compte qu’elle ment, qu’elle manipule, qu’elle fait du mal. Et en faisant tout cela, c’est en vérité en premier lieu à elle-même qu’elle fait du mal…

Elle cherche le pouvoir, elle aime à attirer les hommes dans ses filets, elle veut dominer et manipuler, elle est autoritaire, égoïste et égocentrique. Mais par là même, elle se prive de l’amour, de l’échange, du partage.
La sorcière a peur de l’amour autant qu’elle a peur de la vérité. Il lui est impossible de construire un couple, en tous cas un couple harmonieux. Elle se plait trop à contrôler, diriger, blesser, l’homme. Car elle veut avant tout s’approprier son pouvoir, et prendre une revanche sur le masculin.

La sorcière a tendance à fasciner les hommes, à les envoûter, même sans le vouloir et sans le savoir.
Les penchants sado-masos de la sorcière peuvent même prendre une tournure très réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcyan

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 21/05/2012

MessageSujet: femme araignée   Mar 27 Nov - 20:13

Il est un côté positif de la sorcière qui a trait à sa vigilance, sa connexion avec tout ce qui l'entoure.
On peut trouver une légende amérindienne qui donne un côté positif à la femme araignée :


Bien avant l'apparition de l'univers, la
Femme araignée, solitaire, s'est assise pour réfléchir et a eu une idée.
Comme elle était tisserande, elle mit en marche son métier à tisser. A
mesure qu'elle tissait, une étoile apparaissait à chaque fois qu'un fil
en croisait un autre, si bien qu'en peu de temps des milliers d'étoiles
naquirent. Chacune était liée aux autres de sa toile. Elle arrêta et
regarda, mais ce n'était pas tout à fait ce qu'elle désirait. Elle
sélectionna une étoile entourée de planètes. Elle en choisit une, celle
qui avait des océans bleu clair et des nuages blancs étincelants, et y
installa son métier à tisser. Cette fois-ci, un être vivant apparaissait
à chaque fois qu'un fil en croisait un autre. Elle tissa des plantes,
des oiseaux, des poissons, des insectes, tous les animaux. Chacun de ces
êtres animés était connecté à tout le reste de sa toile . Puis elle
s'arrêta pour la regarder, mais il manquait toujours quelque chose.
Elle se remit à tisser, et cette fois-ci les êtres humains - hommes ,
femmes et enfants - apparurent aux croisements des fils. Chaque être
humain qu'elle tissa dans sa Grande Toile était lié à tout le reste, aux
animaux, aux plantes, aux montagnes, aux mers et aux déserts, même aux
étoiles lointaines. Chaque être humain - et en fait tout ce que la Femme
araignée tissa dans sa Grande Toile - est interconnecté.
La Femme araignée est contente et continue à tisser jusqu'à ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mer 28 Nov - 0:13

Oui, c'est vrai.
Ce rapprochement avec l'araignée, et surtout l'action de tisser, tisser les fils de la destinée (naissance, vie et mort), se retrouve dans le thème de trois femmes fileuses, maîtresses inexorables du destin des hommes, présentes dans certaines mythologies, avec par exemple les trois Moires chez les Grecs, les trois Parques chez les Romains ou les trois Nornes chez les Scandinaves.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen

avatar

Féminin Poissons Singe
Messages : 150
Date de naissance : 20/03/1968
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 49
Localisation : Paris
Humeur : comme la Lune !

MessageSujet: rmer   Mer 28 Nov - 7:20

Alcyan a écrit:
Il est un côté positif de la sorcière qui a trait à sa vigilance, sa connexion avec tout ce qui l'entoure.
On peut trouver une légende amérindienne qui donne un côté positif à la femme araignée :

....et oui, l'araignée est souvent la 'marque' de la sorcière Wink

( elle est jolie cette fable I love you )

On rapporte aussi que les sorcières sont marquées d’un signe secret tel que l’empreinte de la patte du lièvre, l’empreinte de la patte du rat ou le personnage de l’araignée. Le lièvre est profondément relié aux mystères nocturnes de la lune, le rat apparaît dans l’ancienne iconographie gallo-romaine de Cernunnos, dieu du Monde-Souterrain , et l’araignée en tant que tisseuse de toiles est sacrée pour la Déesse qui tisse le destin telles que les Nornes, Parcae et Matronae ( les 3 Déesses dont nous parle plus haut Kutnahorum .. Wink .. !!)

Le nombre 3 n'est pas anodin, car le symbolisme de l'araignée tout comme celui de la sorcière mêle 3 éléments importants : la création, la destruction et la recherche du 'centre' ( moi , moi , moi et mon pouvoir )

Merci à vous pour ce partage !! Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen

avatar

Féminin Poissons Singe
Messages : 150
Date de naissance : 20/03/1968
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 49
Localisation : Paris
Humeur : comme la Lune !

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mer 28 Nov - 7:35




Concernant le symbolisme du 'balai de sorcière', on peut y faire un rapprochement 'phallique', certes, mais encore...?? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mer 28 Nov - 7:44

Merci Kouen pour ces précisions !

C'est un thème qui a même touché la culture contemporaine populaire, car le cinéaste Dario Argento a réalisé une trilogie de trois films ("Les Trois Mères"), Suspiria, Inferno et La Troisième Mère, qui me semble très liée à cette thématique...
Il s'agit de trois soeurs plus ou moins sorcières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mer 28 Nov - 7:46

La sorcière, une femme perdue ?

Au fond, la sorcière n’est pas mauvaise.

Elle est, en un sens, victime de notre société patriarcale, mais surtout victime
d’elle-même. Elle ne se rend pas compte, à cause de son manque de conscience, de son aveuglement, qu’elle s’auto-envoûte, se jette à elle-même sa propre magie noire. Car en cherchant le pouvoir, elle se prive de l’amour.
Pourtant, elle a besoin d’amour. La sorcière est avant tout un être humain, une femme.

Mais elle le cherche de manière très maladroite, et son animus négatif ne veut surtout pas qu’elle échappe à son emprise.
Elle est en effet sincère, par définition elle ne peut pas prendre conscience de son manque – pour ne pas dire absence – de conscience, de lucidité, de discernement. Elle manipule car elle est manipulée, comme une marionnette, par son animus de type démoniaque.
Il est donc très difficile de lui faire prendre conscience de tout cela.

Elle croit avoir toujours raison, alors qu’elle a souvent tort, elle aime contredire, et aura le plus grand mal à reconnaître sestorts et à se remettre en question.
D’autant qu’elle n’est pas prête à renoncer aux pouvoirs que lui donne son animus négatif, tels que la séduction ou la manipulation…
Renoncer à la souffrance serait aussi renoncer à la puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kouen

avatar

Féminin Poissons Singe
Messages : 150
Date de naissance : 20/03/1968
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 49
Localisation : Paris
Humeur : comme la Lune !

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mer 28 Nov - 8:01

Kutnahorum a écrit:
D’autant qu’elle n’est pas prête à renoncer aux pouvoirs que lui donne son animus négatif, tels que la séduction ou la manipulation…
Renoncer à la souffrance serait aussi renoncer à la puissance.



Oui, est devoir reconnaître qu'elle en n'est pas moins,

qu'une femme, un être humain comme les 'autres', ce qui

échappe à son Ego, car alors ses vraies qualités et sa véritable

'magie' et son réel pouvoir ( celui spirituel et intérieur ) et bien, elle ne le

connaît pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mer 28 Nov - 9:54

Alcyan a écrit:
Il est un côté positif de la sorcière qui a trait à sa vigilance, sa connexion avec tout ce qui l'entoure.
On peut trouver une légende amérindienne qui donne un côté positif à la femme araignée :


Ah enfin quelqu'un qui reconnaît les qualités d'une sorcière !I love you
Wink

Merci pour cette légende Alcyan Smile

Kutnahorum a écrit:
Renoncer à la souffrance serait aussi renoncer à la puissance.

C'est très juste.
C'est un thème qui est parfois abordé dans les contes. Le pouvoir de la sorcière est lié à sa souffrance. Celle-ci peut être due au manque d'amour et à la conservation de l'état virginal, ou bien à une blessure qui rend la sorcière méchante et c'est de cette méchanceté qu'elle tire ses pouvoirs, comme la sorcière de Kirikou.

Depuis quelques années (en fait cela à commencer avec la série "Ma sorcière bien-aimée") il y a un revirement de la façon dont sont considérées les socières et la magie en général. Ton développement Kutnahorum est d'autant plus intéressant.

J'ai trouvé cela, concernant l'archétype de la sorcière dans la littérature de jeunesse (celle qui nous a influencés). La socière y est presque toujours laide, méchante et bête en plus !Crying or Very sad

Je ne mets ici que les conlusions des deux parties du développement
L'archétype littéraire :

Citation :

Il y a bien un archétype littéraire de la bonne et belle sorcière ainsi que de la vieille et méchante sorcière dès le XIX siècle qui existe toujours maintenant. Cet archétype rejoint parfois celui de la méchante belle-mère et de l’ogresse
.La sorcière a des attributs qui ne sont pas toujours explicitement présents dans les histoires. Ces attributs semblent avoir pris plus d’importance dans les histoires du XX siècle ?
Mais, à côté de cette image traditionnelle, on constate qu’il y en a beaucoup d’autres qui sont véhiculées dans la littérature de jeunesse actuelle et sont beaucoup plus difficiles à identifier.



L'archétype remis en cause dans la littérature de jeunesse
Citation :
CONCLUSION :
Les sorcières de la LJ contemporaine ont gardé les caractéristiques de l’archétype traditionnel mais pas tous. Les auteurs jouent beaucoup sur l’ambiguïté.
Mais la plus grande différence par rapport à la littérature traditionnelle est peut-être le fait de ne plus savoir exactement où on en est : il n’y a plus vraiment de bons et de méchants figés, les rôles fondamentaux changent et s’échangent, parfois dans la même histoire, parfois avant même le début de l’histoire.
Maintenant, le lecteur va identifier ou non une sorcière selon ce qu’il connaît de l’archétype. Ainsi, le personnage est une sorcière :
- selon la vision et l’attente du lecteur
- et dans le récit, selon la façon dont le personnage se perçoit où est perçu par les autres.
Le texte en entier est un fichier doc. Sûrement un devoir de classe et le lien envoie directement sur le fichier. Je ne sais pas comment l'afficher. Rolling Eyes
Il est très intéressant et assez bien documenté.

Kouen a écrit:
son réel pouvoir ( celui spirituel et intérieur ) et bien, elle ne le
connaît pas !!
Finalement, pour une sorcière, la maîtrise de la magie ne peut mener qu'à cela ! Very Happy
On maîtrise ses pouvoirs (quels qu'ils soient) ou on en est victime !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   Mer 28 Nov - 10:14

Merci, Sharifa.

Sharifa a écrit:
une blessure qui rend la sorcière méchante et c'est de cette méchanceté qu'elle tire ses pouvoirs
Oui, c'est exactement ça !

Et en fait, pour préciser, je ne tire pas mes conclusions de la littérature, de la fiction, de l'imaginaire, ou d'études sur la question (qui doivent être fort intéressantes ceci dit, il faudra que je me penche dessus) mais de l'observation du réel - donc de mon expérience personnelle, qui est donc par essence subjective.
Mais je me suis également inspiré de mes lectures des ouvrages de la psychanalyste jungienne Marie-Louise Von Franz sur les contes de fées et les rêves, et des prises de conscience qu'elles ont suscité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière   

Revenir en haut Aller en bas
 
La figure contemporaine de l'archétype de la sorcière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Test : quel archétype êtes....
» (Christel SEVAL) Ovni: pourquoi tant de haine ?
» avez-vous vos "têtes", l'élève qui vous insupporte, vous donne de l'uricaire...
» Carl Gustav Jung
» types inverse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arbre Sacré :: LE TRONC :: L'AIR :: Psychologie et psychanalyse-
Sauter vers: