L'Arbre Sacré

Entre Ciel et Terre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La sorcellerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: La sorcellerie   Lun 11 Fév - 9:17

Je n'écrirais rien dans ce post qui ne soit tiré directement de mon expérience personnelle. Il y a d'un côté mon vécu personnel et de l'autre les témoignages de ma famille.
Le sujet a suffisamment été traité d'un point de vue historique, sociologique et mythologique pour ne pas en faire état, d'autant plus que c'est sur le point de l'expérience personnelle que j'ai interpellé le débat sur le post "la figure contemporaine de l'archétype de la sorcière.

Je suis née dans une île des Caraïbes où la sorcellerie est omniprésente. Les esclaves ont amené avec eux leur religion "la religion Vaudou" qui mêle intimement magie et vie quotidienne. Cette religion a évolué avec la christianisme imposé aux esclaves, si bien qu'aujourd'hui les superstitions et la peur du sorcier sont très fortement ancrés dans l'esprit des gens.

* Les témoingnages

Mon arrière grand-mère était une sorcière qui, parce qu'elle croyait en Jésus Christ, a renoncé à exercer toute forme de magie, y compris la magie dite blanche. Elle savait préparer des tisanes et onguent, comme tous ceux qui s'intéressent aux plantes. Elle a transmis à ses filles et petites filles (donc à ma mère) la peur de la magie et la méfiance envers toute personne "trop gentille". Rolling Eyes

Ce que ma mère a vécu :
Une de ses amies pratiquait la magie "noire". Elle l'a vue faire un rituel et dire des incantations afin "d'ensorceler" une métropolitaine (personne venant de France) qu'elle n'aimait pas. Il est bien sûr impossible d'affirmer l'efficacité du rituel, mais le fait est que la personne est tombée malade. Connaissait-elle les intentions malveillantes de cette femme ? Ce n'est pas sûr car ces deux femmes ne se cotoyaient pas vraiment.
Cette métropolitaine, que ma mère connaissait car elle était couturière et cousait pour elle, ne croyait pas à la magie et se moquait des gens superstitieux. Chaque jour, elle devait passer devant la maison de l'amie de ma mère. Chaque jour l'amie disait un de moins et cette femme perdait un kilo. Elle a finit par être malade et aucun médecin n'a pu comprendre ce qu'elle avait, ni trouver de solution à cette perte de poids. Elle a fini par mourir de faiblesse.

Une des cousines de ma mère est morte après s'être arrachée les yeux. Elle avait été internée dans un hôpital psychiatrique car son comportement et ses paroles étaient devenus incohérents. Un homme qu'elle avait éconduit, s'est vanté de lui avoir fait ravaler son orgueil !

*Mon expérience

J'ai toujours été convaincue qu'il y avait une part de psychologie dans la sorcellerie car il suffit de dire à une personne superstitieuse quelques paroles qui vont dans le sens de ses peurs pour qu'elle se croit victime d'un envoûtement.
Mais je sais aussi que la parole est le verbe incarné. Une incantation mobilise une énergie spécifique et c'est cette énergie qui agit dans le monde physique. Les témoignages de ma mère peuvent aussi bien illustrer le pouvoir d'auto-suggestion du psychisme de la victime, que le pouvoir du sorcier ou de la sorcière.

J'ai grandi en France et pour moi, la sorcellerie était bien loin, même si j'ai pu, ici et là, en entendre parler.

Pourtant un jour, j'ai été confronté à un homme qui était déchiré car il était en pleine séparation d'avec sa compagne. Nous nous voyons de temps en temps et je faisais mon possible pour le réconforter.
Un soir, cet ami "a disparu". Devant moi, j'avais, non pas "quelqu'un d'autre", mais "quelque chose" d'autre.


Nous discutions simplement et d'un coup il s'est levé en tenant des propos étranges. J'ai mis cela sur le compte de la fatigue et de l'alcool (bien qu'il n'avait pas bu énormément). J'ai voulu l'empêcher de partir car je craignais de le laisser conduire dans l'état où il était. Mais il s'est mis à rire et à commencer à changer physiquement. Ses yeux, marrons, étaient devenus d'un vert transparent. Son visage plutôt rond, s'était allongé, un rictus déformait ses lèvres et sa voix était radicalement transformée. Ma première réaction a été de le gifler pour le faire sortir de cette espèce de transe dans laquelle il semblait plongé.

Il a rit de plus belle et a parlé de lui à la troisième personne. "La chose" qui avait pris possession de lui, s'est moqué de moi car, disait-elle, je n'avais aucun pouvoir sur elle et qu'elle ferait ce que bon lui semblerait de cet homme. Alors j'ai cessé de voir mon ami en face de moi, pour ne considérer que l'interlocuteur avec lequel j'échangeais et nous nous sommes battus ! Shocked

Verbalement tout d'abord, puis physiquement. J'avoue qu'aujourd'hui encore je suis incapable d'expliquer ce qui s'est passé, car cet homme pesait 90 kgs et j'en pèse à peine 50 ! J'ignore vraiment combien de temps cela à durer, cela m'a paru extrêmement long, mais en fait, je crois que ce fut court ! Au bout d'un moment, j'ai entendu un voix plaintive appeler au secour, puis la voix s'est affermie et m'a dit "aide-moi". J'ai plaqué mon ami au sol et l'ai maintenu immobile de toutes mes forces. J'ai senti son corps se raidir, puis devenir dur comme de la pierre. Enfin, son ventre a été parcouru de spasmes et j'avais l'impression que quelque chose parcourait ses intestins, quelque chose de dur. Puis, plus rien. Mon ami s'est mis a pleuré et tout était fini.

J'ai appris beaucoup plus tard que son ex-compagne pratiquait la magie !

Voilà, l'expérience que j'en ai. Je sais qu'elle fait très "cliché", mais c'est ce que j'ai vécu et finalement "les clichés" sont bien issus de quelque part !

Je suis persuadée aujourd'hui, en ce qui concerne ce genre de manifestation, qu'une personne ne peut être "envoûtée", "possédée", "ensorcelée" ou quelque soit le terme que l'on veut employer, si elle est unifiée

J'ai commencé le récit en écrivant que cet ami était déchiré. L'esprit qui est déchiré est fragile. Les énergies, quelles qu'elles soient ont prise sur lui car elles s'engouffrent dans la déchirure pour l'écarteler encore plus.

La magie est "l'art" de manipuler les énergies. La sorcellerie est l'usage négatif de la magie.
Un sorcier, une sorcière, n'est ni bon, ni mauvais. Il, elle, sait comment utiliser "l'invisible" pour agir dans le monde visible.

Ce que j'ai pu constater, avec le temps et les nombreux débats sur le sujet de la sorcellerie et de la magie noire ou blanche, est qu'un sorcier qui pratique la sorcellerie, est un sorcier, mais bizarrement, un sorcier qui pratique la magie blanche est un guérisseur.
Pourtant, c'est pas sorcier ! C'est juste une question de point de vue et de vocabulaire Smile
Ceci dit, beaucoup de choses qui ont été écrites sur l'archétype de la sorcière (en se qui concerne les aspects négatifs) se retrouvent effectivement dans le caractère de celui ou celle qui pratique la sorcellerie !Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
G. Bonnefoy



Messages : 4
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: La sorcellerie   Lun 11 Fév - 14:14

Je
voudrais
apporter un témoignage qui se
situe, lui, de l’autre côté de la barrière.

J’avais eu, dans l’exercice de ma profession, un malentendu avec une famille guinéenne.
Leur obstination à ne pas vouloir comprendre ce que j’exprimais m’avait lassé
et j’avais fini par les ignorer.

Par contre de leur côté, la fureur ne cessait de croitre à mon endroit et j’étais
devenu l’homme à abattre.
Parmi toutes leurs menaces, il y avait celle de me faire détruire par un
marabout très puissant qu’ils connaissaient en guinée.

Au bout d’un certain temps, alors qu’ils étaient sortis de mes préoccupations,
j’ai été alarmé au cours d’un de mes rêves.

C’était dans un rêve mais j’y avais un niveau de conscience très élevé.

Je voyais des points lumineux qui tourbillonnaient et qui finissaient par
former des yeux aux travers desquels je sentais qu’on me regardait et à partir
desquels on cherchait à percer ma vigilance.

J’ai su immédiatement ce qui était en train de se passer et une éruption de
fureur m’a envahi.
J’ai déversé un flot ardent de malédictions et d’insultes très corsées à cet intrus
qui a très rapidement reflué.

Je me suis alors réveillé, en rage d’avoir été approché dans mon intimité, et
plein de la joie sauvage de l’avoir fait fuir avec pertes et fracas.

C’était un peu comme être choqué d’avoir subis une tentative de cambriolage,
mais être joyeux d’avoir fait fuir le cambrioleur à grand coups de pieds au
cul.

Je voudrais souligner que la plupart des sujets qui sont traités par la
sorcellerie sont des sujets liés aux passions
et aux désirs.

On est bien dans l’envie de posséder une personne ou des biens, on est dans ce
qu’on appelle la fusion des passions, le chaos qui rend toutes les choses
semblables et qui permet de toutes les atteindre.

Dès lors qu’un être a des aspirations plus élevées, il devient d’une nature distincte
de celle du chaos, d'une nature qui ne peut plus être absorbée, car située sur un
autre plan.

Les sorciers, marabouts et autres peuvent être très doués et très efficaces
mais leur domaine de compétence est attaché à leur genre.
Leur influence ne se porte que sur des personnes qui leur sont semblables ou
qui tout au moins évoluent dans la même sphère spirituelle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: La sorcellerie   Mer 13 Fév - 14:21

Ma mère m'a parlé une fois de quelqu'un qui avait essayé de s'introduire dans son esprit ! Rolling Eyes Elle m'a dit l'avoir simplement ignoré et avait dormi tandis que lui avait passé une nuit blanche à essayer de forcer une porte qu'il ne pouvait franchir Laughing

G.Bonnefoy a écrit:
C’était un peu comme être choqué
d’avoir subis une tentative de cambriolage,
mais être joyeux d’avoir fait
fuir le cambrioleur à grand coups de pieds au
cul.
C'est exactement çà lol!


G.Bonnefoy a écrit:
Dès lors qu’un être a des
aspirations plus élevées, il devient d’une nature distincte
de celle du
chaos, d'une nature qui ne peut plus être absorbée, car située sur un
autre
plan.

Les sorciers, marabouts et autres peuvent être très doués et très
efficaces
mais leur domaine de compétence est attaché à leur genre.
Leur
influence ne se porte que sur des personnes qui leur sont semblables ou
qui
tout au moins évoluent dans la même sphère spirituelle.



Je suis d'accord sur le fait que quelqu'un qui marche sur un chemin spirituel avec sincérité ne peut plus être happé par le chaos. Very Happy

Si par sphère spirituelle, tu entends la sphère des passions et des émotions non reconnues, non acceptées pour ce qu'elles sont, je suis également entièrement d'accord avec toi.

La sorcellerie prend appui sur ce que nous n'acceptons pas en nous et qui nous divise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sorcellerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sorcellerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Divinités et sorcellerie de Osuvaldo Pegaso
» Montréal sous l'emprise de la sorcellerie!
» La sorcellerie bientôt permise en Australie
» la sorcellerie
» pratiquer la sorcellerie peut vous faire "déprimer" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arbre Sacré :: LE TRONC :: L'AIR :: Esotérisme et occultisme-
Sauter vers: