L'Arbre Sacré

Entre Ciel et Terre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rêves étranges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Rêves étranges   Mar 22 Jan - 14:21

Il y a quelques jours j'ai fait une suite de rêves que j'ai un peu de mal à interpréter dans le sens où ils se suivent et si les deux premiers peuvent être similaires et refléter les mêmes archétypes ou schémas, les deux suivants sont plus "obscurs"

Bien qu'ils se suivent, il me semble qu'ils vont par deux.

Les deux premiers :


1 - Un dragon poursuit un homme. Ce dernier a une épée et essaie de combattre mais le dragon est trop fort, trop grand. L’homme perd son épée. Je la ramasse et la lui tend en lui criant de la saisir car il est sous le dragon et peut le tuer. Mais il y a des barreaux entre nous et l’homme en saisissant l’épée à travers les barreaux la laisse tomber dans une anfractuosité rocheuse. Désarmé et terrifié, il s’enfuit.
Mes mouvements ont attiré l’attention du dragon sur moi. Je me glisse dans le trou dans lequel est tombée l’épée. Je m’en saisi mais ne peux rien faire. Le dragon est gigantesque et au moindre mouvement de ma part, il crache un puissant jet de flammes. Je suis coincée dans un repli de la montagne.

2 - Je suis dans un bateau, style hors-bord, avec un homme. Nous cherchons à échapper à un hélicoptère qui nous poursuit. Je dirige le bateau dans une anfractuosité d’une falaise qui surplombe l’océan. Nous sommes désormais hors de vue de l’hélico qui finit par s’en aller.
Nous grimpons (j’ignore comment) en haut de la falaise. L’hélicoptère s’est posé. L’homme qui est avec moi me dit que je peux m’en emparer. Mais je ne sais pas comment faire et j’ai peur car les hommes qui sont à l’intérieur sont armés. L’homme m’explique quelque chose. Dans le rêve s’était clair, mais je ne m’en souviens plus. La seule chose que j’ai retenue est qu’il voulait se sacrifier pour que je puisse monter dans cet hélico et m’en aller.



Les deux derniers :

3 - Je suis aux côtés d’un « leader spirituel ». Il semble bien m’aimer mais je perçois pourtant que cet homme est mauvais. Nous marchons dans une zone urbaine désertée avec d’immenses bâtiments d’usines désaffectées. Il s’arrête devant un long alignement de bocaux remplis d’une substance liquide et laiteuse. Il m’explique que c’est grâce à cela qu’il maintient l’ordre et la joie dans le pays. Il y a alors comme des images dans ma tête. Le reste du pays, clair, propre, où les gens paraissent heureux mais sont en fait anesthésiés. Je vois cet endroit, sombre, noir et sale avec tous ces bâtiments vides alors que le reste du pays est surpeuplé. Je parle alors d’un projet de réhabilitation de cette zone qui permettrait de ne plus donner de drogue au « peuple ». L’homme me sourit comme s’il comprenait ce que je veux dire puis sur un geste de lui, d’autres hommes qui étaient jusque là restés en arrière, me saisissent et m’oblige à boire un bocal entier de drogue.

Le « leader » m’explique qu’il souhaitait « m’initier » afin que je prenne sa suite plus tard, mais qu’il ne peut pas me permettre de détruire son empire, que la drogue est mortelle lorsque l’on en prend une telle dose.

4 - Dans un décor qui ressemble à une favela, une jeune fille porte mon corps et le dépose dans une rue devant une maison délabrée. Une vieille femme en sort. C’est la grand-mère de la jeune fille qui lui demande si elle pense pouvoir me sauver. La vieille femme répond que oui si je le veux. Je la regarde, alors qu’elle se penche au-dessus de mon corps (mon regard vient d’en haut) pour commencer à me prodiguer des soins. Elle dit qu’il faudra un cycle complet de 3 fois 7 jours.



Les couleurs aussi sont importantes :
Dans le premier rêves la dominantes est verte, le vert sombre dominant.
Dans le deuxième ce sont le bleu et le blanc qui prédomine. Ce rêve était très lumineux, voir trop, un peu comme lorsque le soleil est renvoyé de manière aveuglante par la neige ou le sable blanc (en l'occurence, dans ce rêve ce serait plutôt le sable Razz
Le troisième est en noir et gris, très très sombre, d'ailleurs il se déroule la nuit.
Du coup le dernier bien que peu lumineux, m'a semblé être celui où il y avait le plus de lumière. Il était à dominance jaune.

Si l'hélico m'aurait permis de m'envoler, j'avoue avoir eu une nette préférence pour le dernier ! Peut-être parce que j'étais déjà en vol (plané ? Smile )

Qu'en pensez vous ? Est-ce incurable ? geek
J'ai noté ces rêves puis les ai mis de côté, mais si parmi vous certains ont envie de m'aider à faire le tri... je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mar 22 Jan - 14:58

Je trouve ces rêves très intéressants.
Merci de nous les faire partager.

Et puisque j'adore les rêves,
ainsi que les symboles et tout ce qui est caché, et que tu nous y
invites, je me permets de donner mon avis.

Je vais commencer par le premier rêve, tu me diras si ça te parle.
Nulle intention de flatter ni de juger dans mon analyse, je m'en tiens au rêve lui-même, la rêveuse n'est pas en question.

Sharifa a écrit:
1 -
Un dragon poursuit un homme. Ce dernier a une épée et essaie de
combattre mais le dragon est trop fort, trop grand. L’homme perd son
épée. Je la ramasse et la lui tend en lui criant de la saisir car il est
sous le dragon et peut le tuer. Mais il y a des barreaux entre nous et
l’homme en saisissant l’épée à travers les barreaux la laisse tomber
dans une anfractuosité rocheuse. Désarmé et terrifié, il s’enfuit.
Mes
mouvements ont attiré l’attention du dragon sur moi. Je me glisse dans
le trou dans lequel est tombée l’épée. Je m’en saisi mais ne peux rien
faire. Le dragon est gigantesque et au moindre mouvement de ma part, il
crache un puissant jet de flammes. Je suis coincée dans un repli de la
montagne.




Dans les rêves, chaque personne, mais aussi chaque animal, chaque objet, chaque lieu, chaque situation, chaque émotion et sentiment, représente un aspect, souvent caché, de notre psyché.
Le but du rêve, pour notre inconscient, est justement de nous révéler les processus psychiques à l'oeuvre en nous.
En somme, chaque rêve est comme une cartographie de notre psyché dans son état actuel, mais ce n'est pas figé, c'est un processus vivant, en perpétuelle transformation.
L'inconscient utilise, pour nous faciliter la lecture de ses messages, des références conscientes qui nous sont propres et qui nous touchent de près. Ainsi, si nous voyons un tigre à la télé le soir et que la nuit un tigre apparaît dans un rêve, ce n'est pas juste parce que nous avons vu un tigre la veille, sans que cela ait de sens et d'intérêt pour nous. L'inconscient utilise cette image parce qu'elle nous parle. Il met une forme sur quelque chose qui n'en a pas. Sinon, nous ne pourrions pas comprendre, et rien en faire.

Le dragon tout comme le guerrier représente quelque chose en toi.
Le guerrier symbolise sans doute ton animus, ta partie masculine cachée. Qui est porteur de vertus viriles, bien représentées ici.
Le dragon symbolise plutôt un complexe maternel négatif. On dit d'une femme dominatrice et insupportable que c'est un dragon. C'est un symbole chtonien, une puissance liée à la terre et à l'obscur.
Le guerrier évoque davantage la raison, la culture, le dragon les instincts, les pulsions, la nature.

L'épée du guerrier représente sa capacité à discerner, à s'affirmer et à trancher.
En l'occurrence, on peut penser qu'il s'agit de s'affranchir de ce complexe maternel dans son versant négatif.

Ta propre personne, dans le rêve, représente un aspect plus familier et ordinaire de toi, on est en terrain connu, c'est ton moi conscient. C'est ce que tu connais de toi, et c'est ton meilleur outil (le seul, en fait) pour intégrer les parties de toi occultées.

Dans le rêve, tu joues un rôle de soutien pour aider l'homme (l'homme en toi) à récupérer sa puissance masculine, qu'il a laissée tomber (il baisse les bras), découragé par le dragon.

Il s'agit d'une lutte intérieure en toi, dans ton inconscient.

Les barreaux qui te séparent de l'homme te montrent clairement la distance qui subsiste entre toi et ton animus, qui est insuffisamment intégré.

L'anfractuosité rocheuse symbolise le féminin, dans son aspect maternel. Mais un aspect maternel qui dévore, et non qui donne la vie.
C'est la Terre-Mère en tant que tombeau et non en tant que berceau.
Cette faille naturelle évoque aussi une faille chez cet homme, chez ton animus. Une difficulté avec le féminin.
En vérité, cette faille et le dragon ne sont que deux aspects de ce complexe maternel négatif, l'un passif, l'autre actif.
L'homme combat le dragon car il ne peut pas l'aimer. L'homme et le dragon sont pourtant, au fond, deux facettes d'une même chose.

La suite du rêve nous montre à quel point le problème du chevalier est en fait tien.
Tu te retrouves seule et à sa place.
Réduite à l'impuissance tout comme lui, car tu ne parviens pas à utiliser cette épée, cette énergie virile en toi.
La fin nous révèle aussi que le dragon et la montagne ne forment qu'un, ils représentent la même énergie.
Pour aller plus loin, la montagne, surgie de la Terre-Mère mais montant vers le Ciel, vers le Père, est aussi un trait d'union entre le féminin et le masculin. Un symbole phallique moins marqué que l'épée. La montagne est un symbole de conjonction entre la Mère et le Père, donc du Soi.

Le rêve n'est là ni pour punir, ni pour juger, ni pour faire peur. Ni pour rassurer ou flatter.
Il ne fait que dévoiler. Et, finalement, de manière claire et simple.
Révéler une problématique, qui est aussi une dynamique.
Il montre les failles, il montre aussi les ressources.
A vrai dire, les deux s'intriquent, le remède est contenu dans le poison.
Le chevalier, à l'heure actuelle impuissant car effrayé, est une ressource. Le dragon peut aussi en devenir une.
Le chevalier peut maîtriser et chevaucher le dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mar 22 Jan - 15:53

Le thème du dragon fait écho à un autre topic, qui peut contribuer à éclairer le rêve :

Kutnahorum a écrit:
Allan DUKE a écrit:

Dans l’Apocalypse de Saint Jean, il est décrit la scène ou une femme (écarlate) souffre de douleurs car elle est en train de mettre un enfant au monde. En face
d’elle, le dragon qui attend la naissance et prêt à bondir sur l’enfant pour le dévorer.
Pour moi le dragon représente des tendances de la mère elle-même.
Des instincts étouffants voire destructeurs du féminin, du maternel - ce qui correspond aussi à la Terre-Mère, à Mère Nature.
En effet, la Mère donne la vie mais la prend également - plus exactement, la reprend.
Ces instincts peuvent d'ailleurs être dirigés contre la femme elle-même, pas seulement contre les autres, comme l'enfant.

Le christianisme a refoulé dans l'ombre tout ce pan Mère/féminin/nature/instincts/sexualité. On en a fait le diable, les démons, le dragon, le serpent. Le tout étant inspiré de figures païennes qui étaient intégrées au culte, pas synonymes de mal.
La figure mariale est uniquement lumineuse, il manque à cette déesse-mère la face sombre, qui n'est pas intégrée mais rejetée. D'où les sorcières, pour
contrebalancer (ce qui crée un déséquilibre).
Le christianisme s'est concentré sur le Père, donc le masculin, l'esprit, le Ciel.

Saint Michel terrasse le dragon. Il ne le tue pas, il le met à terre. Et il le fait taire (on le voit toujours enfoncer sa lance dans la gorge du dragon, le chakra de la parole).
C'est donc le masculin, l'esprit, qui remet les instincts naturels à leur juste place. Et non pas qui les détruit.

http://arbresacre.forumactif.com/t90-graal-et-apocalypse



Voir aussi ce sujet, sur la même thématique :

http://arbresacre.forumactif.com/t46-le-diable-figure-symbolique-des-instincts-non-maitrises#329
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mar 22 Jan - 17:14

Merci Kutnahorum pour ce début d'analyse qui déjà modifie la perception que j'avais de ces rêves. Very Happy

Tout d'abord, je suis totalement d'accord avec le fait que les rêves ont quelque chose à nous révéler (et il m'arrive souvent de faire appel à eux pour répondre à une question), aussi si je choisi de livrer ici mes songes, je ne me sentirai nullement jugée. Tout au plus, si j'ai des difficultés à entendre ce qui est dit, je le ferais peut-être savoir (mais on verra bien Arrow )

Il a été évident dès mon réveil que je ne devais pas séparer ces rêves, en lisant ces premières impressions, il devient clair pour moi qu'il y a comme un chemin accompli, ou qui reste à accomplir, entre le début où je me "terre", et la fin où je suis désincarnée.

Kutnahorum a écrit:
Le guerrier symbolise sans doute ton animus, ta partie masculine cachée. Qui est porteur de vertus viriles, bien représentées ici.
J'avoue que je n'avais pas vu l'homme comme un guerrier Suspect Mais cela semble logique.

Kutnahorum a écrit:
Les barreaux qui te séparent de l'homme te montrent clairement la distance qui subsiste entre toi et ton animus, qui est insuffisamment intégré.
J'ai fait des progrès, avant il y avait une bête féronce de l'autre côté des barreaux What a Face


Kutnahorum a écrit:
L'anfractuosité rocheuse symbolise le féminin, dans son aspect maternel. Mais un aspect maternel qui dévore, et non qui donne la vie.
Là, j'ai plutôt ressenti l'anfractuosité comme protectrice. On retrouve d'ailleurs cette anfractuaosité dans le second rêve, toujours avec un rôle protecteur. Peut-être y a-t-il alors de mon côté une difficulté à quitter le cocon protecteur de la matrice ? Cela pourrait se rejoindre mais je ne le perçois pas ainsi, bien qu'il y ait, c'est certain une difficulté majeure de ce côté là.

Kutnahorum a écrit:
C'est la Terre-Mère en tant que tombeau et non en tant que berceau.
Tombeau et berceau se rejoignent ! D'ailleurs dans le dernier rêve, je ne suis peut-être pas loin du second ! Smile

Kutnahorum a écrit:
La fin nous révèle aussi que le dragon et la montagne ne forment qu'un, ils représentent la même énergie.
Pour aller plus loin, la montagne, surgie de la Terre-Mère mais montant vers le Ciel, vers le Père, est aussi un trait d'union entre le féminin et le masculin. Un symbole phallique moins marqué que l'épée. La montagne est un symbole de conjonction entre la Mère et le Père, donc du Soi.

Je suis assez d'accord pour dire que le dragon et la montagne ne font qu'un car à la fin de ce rêve le dragon est devenu tellement gigantesque que c'était comme s'il était devenu la montagne. De plus l'un et l'autre avaient les mêmes couleurs. Je pense qu'ils peuvent peut-être symboliser les deux extrêmes de cet aspect de la Terre-Mère. D'un côté danger et risque de destruction, de l'autre protection et mais risque de stagnation. La couleur verte, fait référence au présent dans le sens où il est la conjonction du passé et de l'avenir. Le vert se fait à partir du bleu (le passé) et du jaune (l'avenir). Etrange car ce sont exactement les couleurs dominantes des rêves suivants. Heu, sauf pour le troisième Question mais là, c'est plutôt l'absence de couleur qui domine, donc comme tu l'as souligné sur le post d'Albane, peut-être le début ... de la fin ou... la fin du début ? Arrow

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mar 22 Jan - 17:33

Sharifa a écrit:
J'ai fait des progrès, avant il y avait une bête féronce de l'autre côté des barreaux What a Face
La bête féroce pourrait correspondre au dragon qui assaille l'homme dans ce rêve.
Je ne doute pas de tes progrès ! Very Happy
Les rêves révèlent une situation, une actualisation d'un processus à un moment donné, mais ce n'est pas figé, la révélation d'une problématique n'exclue pas que l'on ait progressé sur cette problématique, ou que l'on ait dépassé d'autres problématiques.
Ce qui compte, c'est ce qui reste à faire, et c'est surtout cela que nous dévoile l'inconscient par les rêves.



Sharifa a écrit:
Là, j'ai plutôt ressenti l'anfractuosité comme protectrice. On retrouve d'ailleurs cette anfractuaosité dans le second rêve, toujours avec un rôle protecteur. Peut-être y a-t-il alors de mon côté une difficulté à quitter le cocon protecteur de la matrice ? Cela pourrait se rejoindre mais je ne le perçois pas ainsi, bien qu'il y ait, c'est certain une difficulté majeure de ce côté là.
Tu fais bien de préciser ton ressenti.
Et je te rejoins sur cette explication : une matrice, un cocon protecteur, c'est tout à fait ça. Car cette matrice peut aussi retenir, emprisonner, voire engloutir (dans les faits, paralyser, faire stagner), donc finalement cela revient à ce que je disais.

Cela revient à ton expression :

Sharifa a écrit:
il devient clair pour moi qu'il y a comme un chemin accompli, ou qui reste à accomplir, entre le début où je me "terre", et la fin où je suis désincarnée.
Le verbe "se terrer" correspond bien à la problématique de la Terre-Mère.



Sharifa a écrit:
Tombeau et berceau se rejoignent !
Oui, on est d'accord.



Sharifa a écrit:
Je pense qu'ils peuvent peut-être symboliser les deux extrêmes de cet aspect de la Terre-Mère. D'un côté danger et risque de destruction, de l'autre protection et mais risque de stagnation.
Tout à fait, et c'est ce que j'entendais par aspect actif (dragon) et aspect passif (montagne).
Ce risque de stagnation est du ressort de la matrice.
Problématique souvent évoquée dans la saga de Thorgal, avec la nostalgie du Paradis perdu (illusoire) qui revient beaucoup !



Sharifa a écrit:
La couleur verte, fait référence au présent dans le sens où il est la conjonction du passé et de l'avenir. Le vert se fait à partir du bleu (le passé) et du jaune (l'avenir). Etrange car ce sont exactement les couleurs dominantes des rêves suivants. Heu, sauf pour le troisième Question mais là, c'est plutôt l'absence de couleur qui domine, donc comme tu l'as souligné sur le post d'Albane, peut-être le début ... de la fin ou... la fin du début ? Arrow
Pour la couleur verte je ne sais pas trop, donc je n'en ai rien dit.
Toutefois cette couleur peut rappeler la nature, donc la Terre-Mère.
Et aussi une idée de guérison, de renouveau (printemps).
Ceci dit, cette teinte précise vert foncé pourrait aussi évoquer la stagnation.



Je reviens sur les rêves suivants dès que j'en aurai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mar 22 Jan - 19:46

Sharifa a écrit:

2 - Je suis dans un bateau, style hors-bord, avec un homme. Nous cherchons à échapper à un hélicoptère qui nous poursuit. Je dirige le bateau dans une anfractuosité d’une falaise qui surplombe l’océan. Nous sommes désormais hors de vue de l’hélico qui finit par s’en aller.
Nous grimpons (j’ignore comment) en haut de la falaise. L’hélicoptère s’est posé. L’homme qui est avec moi me dit que je peux m’en emparer. Mais je ne sais pas comment faire et j’ai peur car les hommes qui sont à l’intérieur sont armés. L’homme m’explique quelque chose. Dans le rêve s’était clair, mais je ne m’en souviens plus. La seule chose que j’ai retenue est qu’il voulait se sacrifier pour que je puisse monter dans cet hélico et m’en aller.
Ce rêve me semble en effet la suite du précédent.
On y retrouve les mêmes thématiques : l'animus, la Terre-Mère, la fuite, la peur, le danger.
Mais il y a bien sûr des modifications, à la fois sur la forme et sur le fond, par rapport au rêve précédent.

Cette fois l'action n'a pas lieu sur terre, mais sur mer.
Toutefois, la mer est une autre représentation de Mère Nature. Il s'agit moins là d'un aspect maternel (encore qu'on retrouve le même double aspect nourricier et dévoreur), que de l'inconscient collectif indifférencié. La grande matrice dont nous sommes issus (en tant qu'espèce humaine, mais aussi à l'échelle individuelle : cela évoque le ventre maternel, d'où l'homonymie mer/mère).
La falaise, entre mer et terre, fait la jonction entre ces deux aspects de la Terre-Mère.
On retrouve l'anfractuosité, comme cachette possible, lieu de fuite, de dissimulation, mais qui n'est qu'un refuge illusoire, puisque l'hélicoptère te rattrape.

Le bleu qui prédomine dans la mer et le ciel correspond bien à une idée de fuite, de rêve, de refuge dans l'imaginaire. Mais aussi à une aspiration spirituelle, à un désir d'élévation (ou de profondeur, dans le cas de la mer).

Dans ce second rêve, la menace ne vient plus de la terre mais du ciel.
Il doit donc s'agir d'un archétype masculin, paternel.
L'hélicoptère est un peu le dragon qui se serait transformé. Comme lui, c'est une forme imposante et menaçante, dangereuse et qui vole dans les airs.
Mais ce n'est plus cette puissance archaïque, mais une machine, issue de la technologie humaine. Cette notion de modernité, de technique, d'intellect, évoque bien l'aspect masculin, le logos. Donc aussi l'animus.
L'hélicoptère évoque aussi l'individu livré à lui-même, qui a en mains un engin difficilement contrôlable et peu autonome, et avec des hélices au-dessus de la tête qui tournent en rond.

L'animus est bien sûr représenté par l'homme avec qui tu t'enfuis. Fuite impossible, vouée à l'échec.
Cet homme est une autre incarnation du guerrier du rêve précédent.

Mais l'animus est aussi représenté par les militaires, les hommes armés. Dans une version plus négative, du moins plus menaçante.
En effet, dans les rêves des femmes (et parfois fantasmes), l'animus est assez souvent représenté non pas par un individu, mais par un groupe d'hommes. Qui plus est, un groupe d'hommes en uniforme, comme des pompiers, des policiers, des juges, des nazis, une équipe sportive, etc.
On est bien là dans ce cas de figure.
Ce groupe d'hommes, perçus comme menaçants et dangereux, représentent une part inconnue de toi, des éléments inconscients représentés comme des envahisseurs de la conscience. Mais qui peuvent en fait apporter des richesses.

Si cet homme, ton animus, te suggère de t'emparer de l’hélicoptère, puis se sacrifie pour toi, c'est pour t'inciter à intégrer cet animus, à t'emparer de cette puissance masculine de manière juste. Pour qu'elle n'agisse plus contre toi mais pour toi.
Le seul problème est la peur. Peur de ta propre puissance. Car les armes ne sont qu'illusion, ces attributs virils t'appartiennent en fait (comme te le suggère l'homme).
Il t'invite à ne plus avoir peur, à voir les choses en face, à affronter la situation, à prendre les choses en main ; et à prendre ton envol. A dominer, à survoler, la situation. Comme dans la peau d'un oiseau, d'un aigle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mer 23 Jan - 9:02

Je reviendrais plus tard pour répondre plus amplement..

Juste une chose
Citation :
On retrouve l'anfractuosité, comme cachette possible, lieu de fuite, de dissimulation, mais qui n'est qu'un refuge illusoire, puisque l'hélicoptère te rattrape.
L'hélicoptère ne me rattrape pas. "Nous sommes désormais hors de vue de l’hélico qui finit par s’en aller."
C'est moi qui vais à sa rencontre. "Nous grimpons (j’ignore comment) en haut de la falaise. L’hélicoptère s’est posé."

Merci encore pour ces commentaires Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mer 23 Jan - 13:15

Oui, désolé pour la nuance, j'aurais dû écrire quelque chose comme "l'hélicoptère et toi, vous vous rejoignez". Mais au fond ça ne change rien.

Mais encore une fois, il n'y a aucune notion de jugement ou de performance là-dedans, de bien faire ou mal faire, de défaite ou de réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mer 23 Jan - 13:25

Il y a aussi une chose qui permet de ne pas culpabiliser ou autre, c'est de voir que non seulement il s'agit de processus inconscients, mais il s'agit aussi de choses qui ne concernent pas que nous.
Car c'est non seulement l'inconscient personnel, mais aussi l'inconscient collectif, qui est à l'oeuvre dans les rêves.
Donc il n'y a ni à se juger, ni à en tirer de la fierté.
Par exemple ton premier rêve est purement archétypal, il touche à des choses fondamentales et universelles, comme les contes de fées ou (dans une moindre mesure) la mythologie. C'est ce qu'on pourrait appeler un "grand rêve".
Et dans ces cas là, ça implique toute l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mer 23 Jan - 14:03

Kutnahorum a écrit:
Mais encore une fois, il n'y a aucune notion de jugement ou de performance là-dedans, de bien faire ou mal faire, de défaite ou de réussite.
Citation :
Donc il n'y a ni à se juger, ni à en tirer de la fierté.

J'avais répondu à ton premier message mais visiblement je n'ai pas appuyé sur le bon bouton ! scratch

Je vais juste faire plus court.
Comme je ne me sens pas jugée, je ne me justifie pas et je ne juge pas autrui. J'essaie juste de comprendre. Rien n'est bien, ni mal en soi.
Mes réponses peuvent peut-être, parfois, laisser percevoir le contraire. Alors c'est juste que le temps est ombrageux ou pluvieux. Rien de plus, rien de moins.
sunny

Je repasserai... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mer 23 Jan - 20:33

Ok, tant mieux alors !

Disons que ce genre d'explication est avant tout une mesure de précaution, et est de toute façon valable pour tout le monde, je ne pense pas que ce soit un luxe que de le rappeler ! rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mer 23 Jan - 21:49

Pour éviter tout malentendu, je vais parler de la rêveuse ! Wink

Kutnahorum a écrit:
L'animus est bien sûr représenté par l'homme avec qui tu t'enfuis. Fuite impossible, vouée à l'échec.
Cet homme est une autre incarnation du guerrier du rêve précédent.

Je comprends mieux les deux premiers rêves qui font écho à d'autres rêves du passé.
Si j'ai souligné que l'hélicoptère ne rattrape pas la rêveuse, mais que c'est elle qui le rejoint, alors qu'elle le fuyait auparavant, c'est bien parce que quelque part il y a sûrement cette conscience que toute fuite est vouée à l'échec.

Kutnahorum a écrit:
L'hélicoptère est un peu le dragon qui se serait transformé.
J'avais également perçu cela comme tel. Dans le premier rêve, la puissance du dragon menace la rêveuse qui bien qu'impuissante ne reste pas "désarmée" puisqu'elle réussi à s'emparer de l'épée.
Dans le second, bien qu'il n'y ait plus de menace directe, il reste un sentiment d'extrême danger. Mais quelque part l'épée saisie est restée puisque la rêveuse va au devant de l'hélicoptère. Il y a quelque part en elle la conscience d'une force cachée : l'homme qui se sacrifie. Je rejoins là ta réflexion
Kutnahorum a écrit:
Si cet homme, ton animus, te suggère de t'emparer de l’hélicoptère, puis se sacrifie pour toi, c'est pour t'inciter à intégrer cet animus, à t'emparer de cette puissance masculine de manière juste.

Kutnahorum a écrit:
En effet, dans les rêves des femmes (et parfois fantasmes) lol! , l'animus est assez souvent représenté non pas par un individu, mais par un groupe d'hommes. Qui plus est, un groupe d'hommes en uniforme, comme des pompiers, des policiers, des juges, des nazis, une équipe sportive, etc.
On est bien là dans ce cas de figure.
L'uniforme représente l'autorité. L'autorité est souvent perçue comme limitante, voir castratrice dans son aspect négatif, ou structurante dans son aspect positif. Ainsi le groupe d'hommes, symbolisant un animus négatif peut faire référence à une autorité mal vécue ou vécue comme limitante.

Sharifa a écrit:
Je dirige le bateau dans une anfractuosité d’une falaise qui surplombe l’océan.
Dans ce deuxième rêve il est clair que la rêveuse commence à reprendre les commandes malgré la peur qui subsiste.
Sharifa a écrit:
Nous sommes désormais hors de vue de l’hélico qui finit par s’en aller.
Nous grimpons
Alors que dans le rêve avec le dragon, la rêveuse restait seule face au dragon, dans celui-ci, le "guerrier" reste auprès d'elle. Elle est donc mieux armée (l'épée est peut-être restée symboliquement) pour affronter ce qui lui fait peur. Elle commence à accepter une partie de son animus, même si la suite montre qu'elle reste méfiante.

Kutnahorume a écrit:
Il t'invite à ne plus avoir peur, à voir les choses en face, à affronter la situation, à prendre les choses en main ; et à prendre ton envol. A dominer, à survoler, la situation. Comme dans la peau d'un oiseau, d'un aigle.
Je n'avais pas du tout vu cet aspect là Neutral

Joker ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mer 23 Jan - 23:31

Oui, je te rejoins sur tous ces points. Cela me semble tout à fait juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Mer 23 Jan - 23:39

Finalement, les deux derniers rêves forment une suite des deux premiers.


Dans le premier rêve, lors de cette lutte entre le masculin et le féminin, ce dernier semblait triompher. En tous cas provoquer la peur du masculin.


Dans le deuxième, le masculin reprend le dessus. Mais cette fois c’est lui qui sème la terreur.


Dans le troisième, il triomphe. Mais de manière négative. Destructrice. Mais une destruction nécessaire. A une reconstruction.


Dans le troisième rêve, le féminin triomphe, en même temps que la vie, comme une renaissance. Il n’est plus porteur de mort mais de vie. La boucle est bouclée… ou plutôt la spirale se déploie ! Et le processus d'évolution en spirale se poursuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Jeu 24 Jan - 0:03

Sharifa a écrit:
3 - Je suis aux côtés d’un « leader spirituel ». Il semble bien m’aimer
mais je perçois pourtant que cet homme est mauvais. Nous marchons dans une zone
urbaine désertée avec d’immenses bâtiments d’usines désaffectées. Il s’arrête
devant un long alignement de bocaux remplis d’une substance liquide et
laiteuse. Il m’explique que c’est grâce à cela qu’il maintient l’ordre et la
joie dans le pays. Il y a alors comme des images dans ma tête. Le reste du
pays, clair, propre, où les gens paraissent heureux mais sont en fait
anesthésiés. Je vois cet endroit, sombre, noir et sale avec tous ces bâtiments
vides alors que le reste du pays est surpeuplé. Je parle alors d’un projet de
réhabilitation de cette zone qui permettrait de ne plus donner de drogue au «
peuple ». L’homme me sourit comme s’il comprenait ce que je veux dire puis sur
un geste de lui, d’autres hommes qui étaient jusque là restés en arrière, me
saisissent et m’oblige à boire un bocal entier de drogue.

Le « leader » m’explique qu’il souhaitait « m’initier » afin que je prenne sa
suite plus tard, mais qu’il ne peut pas me permettre de détruire son empire,
que la drogue est mortelle lorsque l’on en prend une telle dose.



Le leader spirituel incarne un autre aspect de l’animus. Plus intellectuel. Ce n'est plus l'homme d'action. Mais aussi plus dominateur et manipulateur. Il emploie les qualités masculines, émanant du logos, de manière négative.

C’est comme si le groupe d’hommes armé à qui la rêveuse tentait d’échapper dans le rêve précédent l’avait rattrapée et emmenée pour la livrer à son chef. C’est le même totalitarisme, la même autorité vécue de manière effrayante.

Mais à un autre niveau, c'est bien la rêveuse qui a voulu se confronter à cela. Cela fait partie d'un processus de croissance de l'être.



La zone urbaine désertée et ses usines désaffectées évoquent bien un univers masculin désinvesti, dévoyé, malade.


Le mensonge du gourou (ordre et joie) apparaît clairement. Cet homme est dans le plus parfait déni de la réalité, et fait miroiter, tel un sauveur, un monde idéal, dont il serait le maître.


Le fait que ce maître spirituel veuille que la rêveuse prenne sa succession montre une certaine intégration de l’animus, mais dans son versant négatif (pour l'instant et dans certains domaines).


Le liquide blanc et laiteux, qui est une drogue, pourrait symboliser l’amour. Mais l’amour au sens ordinaire, et même dans sa pire acceptation, l'amour qui enchaine, rend dépendant, rend impuissant, aveugle, illusionne.


Il en vient même à détruire la rêveuse – provisoirement (ou en apparence).


La bonne volonté de la rêveuse, celle de mettre de la lumière sur cette zone d’ombre, de la purifier, a provoqué la peur de cet homme, qui est mû par la soif de domination (soif de domination qui se manifeste en réaction à la peur en lui).


Cette mort permet peut-être à la rêveuse de se confronter à cette zone d’ombre dans ce pays, qui est aussi en elle.


Cela m'évoque aussi les remèdes naturels employés par certains chamanes pour provoquer comme une dissolution de la personnalité, une mort symbolique, apte à préparer une renaissance.
C'est comme une phase d'oeuvre au noir en accéléré.

Et à cet égard il n'est peut-être pas anodin que le rêve suivant se situe en Amérique du Sud...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Jeu 24 Jan - 0:37

Sharifa a écrit:
4
- Dans un décor qui ressemble à une favela, une jeune fille porte mon corps et
le dépose dans une rue devant une maison délabrée. Une vieille femme en sort.
C’est la grand-mère de la jeune fille qui lui demande si elle pense pouvoir me
sauver. La vieille femme répond que oui si je le veux. Je la regarde, alors
qu’elle se penche au-dessus de mon corps (mon regard vient d’en haut) pour
commencer à me prodiguer des soins. Elle dit qu’il faudra un cycle complet de 3
fois 7 jours.

La favela n'est autre que la zone urbaine désaffectée du rêve précédent.
La rêveuse se confronte à une zone d'ombre en elle.
La maison délabrée fait écho au corps sans vie de la rêveuse.

La jeune fille correspond à la jeunesse de la rêveuse, un pan de son passé revisité dans cette zone d'ombre.
Mais elle représente aussi une partie à naître, un ferment d'avenir, comme une nouvelle jeunesse.
Quant à la grand-mère, il pourrait bien s'agir de la mère de la rêveuse. Et, à un autre niveau, de l'archétype maternel en elle.
C'est une mère dans son versant positif de guérisseuse, elle ne donne pas la vie, elle la redonne.
Le dragon et la montagne, symbolisant la Terre-Mère, se sont métamorphosés
en une bonne magicienne. Ce ne sont que les deux versants du même
archétype primordial de la Mère. Aidée par le Père, elle a pris la vie de la rêveuse, dans un processus où chacun joue un rôle sans le réaliser ; non pas pour la détruire, mais pour la faire renaître.

Le dialogue entre ces deux parties féminines de la rêveuse montre bien que tout dépend de la volonté de celle-ci.
Cette renaissance lui est permise car, au fond, c'est elle qui a voulu ce processus.

Si la rêveuse se voit survolant son corps, c'est parce qu'elle a conscience de ne pas être uniquement un corps physique, elle ne s'y identifie pas.

Le chiffre trois marque l'aboutissement d'un processus en cours.
Ne dit-on pas "jamais deux sans trois" ?
Dans les contes de fée, le héros doit souvent affronter trois épreuves avant de dépasser la problématique initiale.
De la même façon, lors des trois rêves précédents, la rêveuse a vécu trois
épreuves, et elle en retire les bénéfices dans ce quatrième rêve...

Quant au chiffre 7, il est "universellement le symbole d'une totalité, mais d'une totalité en mouvement ou d'un dynamisme total.
Sept est le nombre, a-t-on noté d'abord, de l'achèvement cyclique et de son
renouvellement. Le monde ayant été créé en six Jours, Dieu chôma le septième et en fit un jour saint: le sabbat n'est donc pas vraiment un repos extérieur à la création, mais son couronnement, son achèvement dans la perfection. C'est ce qu'évoque la semaine, durée d'un quartier lunaire.
Associant le nombre quatre, qui symbolise la terre (avec ses quatre points
cardinaux) et le nombre trois, qui symbolise le ciel, sept représente la totalité de l'univers en mouvement.
Sept comporte cependant une anxiété par le fait qu'il indique le passage du
connu à l'inconnu: un cycle s'est accompli, quel sera le suivant ?"


http://gnese.free.fr/Projects/PingouinManchot/PingouinManchot/sept/sept.html


Dernière édition par Kutnahorum le Jeu 24 Jan - 0:50, édité 1 fois (Raison : Bug !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Jeu 24 Jan - 0:47

En conclusion, je te suggère de t'offrir la géniale série BD Le Coeur Couronné de Jodorowsky et Moebius, dont le scénario est très proche de cette superbe série de rêves ; je pense notamment aux hommes armés en hélicoptère ou à la boisson chamanique qui tue...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Jeu 24 Jan - 13:43

Jodorowsky... le retour ! cyclops

Trois fois en deux jours !!!

Je reviendrai, il y a plein de choses très intéressantes et qui sont corroborées par d'autres rêves.

Mais là...

Il y a des jours comme ça...Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 47
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Jeu 24 Jan - 13:46

Ah bon ? cyclops Ca corrobore aussi ce que je disais : jamais deux sans trois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Rêves étranges   Ven 25 Jan - 13:27

Kutnahorum a écrit:
« Le leader spirituel incarne un autre aspect de l’animus. Plus intellectuel. Ce n'est plus l'homme d'action. Mais aussi plus dominateur et manipulateur. Il emploie les qualités masculines, émanant du logos, de manière négative. »

La rêveuse amène peut-être à la conscience qu’elle est guidée par une partie d’elle-même qui est dominée par le mensonge. Décalage entre la réalité : la zone urbaine sombre et ce qui est montré : une « image » claire et propre. « Il y a alors comme des images dans ma tête »

Dans les deux premiers rêves, la rêveuse est allée, bon gré, mal gré, à la rencontre de cette partie en elle, qu’elle se refuse à voir exister ou qu’elle à du mal à intégrer.


Kutnahorum a écrit:
« Mais à un autre niveau, c'est bien la rêveuse qui a voulu se confronter à cela. Cela fait partie d'un processus de croissance de l'être ».
En effet, la rêveuse ayant amené à la conscience l’existence du mensonge, il lui faut se décider vis-à-vis du chemin à suivre. « Je parle alors d’un projet de réhabilitation de cette zone qui permettrait de ne plus donner de drogue au «peuple » Le peuple ici, pourrait peut-être représenté la volonté d'unification de tout ce qui est en elle. Le désir de cohérence entre l’extérieur, « l’image dans la tête » et l’intérieur, « la zone urbaine désaffectée » est fort et l’oblige à faire un choix. : celui d’aller dans le sens du confort (suivre et être initiée par le « leader ») ou accepter « la mort ».

Kutnahorum a écrit:
« Le liquide blanc et laiteux, qui est une drogue, pourrait symboliser l’amour. Mais l’amour au sens ordinaire, et même dans sa pire acceptation, l'amour qui enchaine, rend dépendant, rend impuissant, aveugle, illusionne ».

Je n’avais pas vu cela comme ça, mais c’est tout à fait cohérent avec l’image de joie et de bonheur factice du reste du monde qui est véhiculée par la rêveuse. On retrouve aussi de nouveau l’idée de la Mère avec le terme laiteux. Le liquide blanc et laiteux pourrait être l’amour maternel qui donne la vie, mais qui est mortifère lorsqu’il y en a trop.

Dans les deux premiers rêves, la Terre-Mère est ressentie comme apportant une protection provisoire à la rêveuse afin peut-être, de lui laisser le temps d’intégrer la part d’ombre qui est en elle.

Dans celui-ci, la référence à la Terre est moins axée sur la protection (enveloppe) que sur l’aspect nourricier. Toute nourriture, quelle qu’elle soit devient nocive lorsqu’elle est absorbée en excès. Il y a donc bien, en effet, une continuité dans la volonté de la rêveuse d’aller au bout du chemin initiatique « m’oblige à boire un bocal entier de drogue. » On retrouve aussi l'idée de totalité. Elle ne boit pas la moitié, ou une grande partie, mais "le bocal en entier". Il n'y a pas de demi-mesure possible : c'est tout ou rien !

Je te rejoins aussi sur l’utilisation de certains sucs utilisés par les chamanes pour entraîner une transe et qui peuvent être mortels en cas de mauvais dosage.
Provoquer un état proche de la mort est un moyen d’aller dans le monde des esprits pour y être initié.
La rêveuse choisit donc une initiation « mortelle » à une initiation mensongère.

Kutnahorum a écrit:
« Et à cet égard il n'est peut-être pas anodin que le rêve suivant se situe en Amérique du Sud... »
Le terme « favela » fait bien entendu penser à l’Amérique du sud et au Brésil en particulier, pourtant les images m’évoquaient plus les Caraïbes !
Citation :
« La favela n'est autre que la zone urbaine désaffectée du rêve précédent. »
Du coup, l’image m’apparaît comme plus positive. La pauvreté du lieu est là et en même temps cette pauvreté traduit une richesse qui n’est pas dans le matériel. La couleur jaune, lumineuse sans être aveuglante m’incite à aller dans ce sens.
C’est comme si, justement la zone urbaine commençait déjà à être réinvestie !

Dans tous les cas, les deux femmes du rêve suivant invitent à penser qu’elles ont une connaissance que n’a pas la rêveuse mais qu'elle peut acquérir si elle le veut.
Il y a quelque part abandon de sa part de toute volonté de diriger. En acceptant la mort, elle accepte de s’en remettre.

Kutnahorum a écrit:
« Mais elle représente aussi une partie à naître, un ferment d'avenir, comme une nouvelle jeunesse.
Quant à la grand-mère, il pourrait bien s'agir de la mère de la rêveuse. Et, à un autre niveau, de l'archétype maternel en elle. »
Cela m’a fait penser aux phases de la lune « La pleine lune », la "lune blanche" est la lune qui en effet contient tous « les ferments d’avenir », tandis que la « vieille lune », la "lune noire" représente les secrets gardés et la sagesse féminine qui ne se transmet que par l’initiation.
Citation :
« C'est une mère dans son versant positif de guérisseuse, elle ne donne pas la vie, elle la redonne. »
La nouvelle lune est aussi appelée « vieille lune ». Dans les croyances populaires, elle se retire pour se régénérer et retrouver les forces qui lui permettront de faire lever les semailles.

Kutnahorum a écrit:
« Si la rêveuse se voit survolant son corps, c'est parce qu'elle a conscience de ne pas être uniquement un corps physique, elle ne s'y identifie pas. »
Est-ce seulement cela ? N’y aurait-il pas comme une mise en retrait de la rêveuse vis-à-vis de ce sur quoi elle a prise ? En étant détachée du corps physique, la rêveuse n’a plus aucun moyen d’agir dans le monde matériel. C’est peut-être à nouveau une manière de s’en remettre complètement et d’accepter ce qui lui est proposé de vivre.
Puisque seul son acceptation pleine et entière lui permettra d’aller au-delà de la mort : La vieille femme répond que oui si je le veux.

Merci pour l’explication du chiffre 7, Very Happy car là, c’était vraiment une énigme pour moi ? Je me souviens m’être réveillée en saisissant l’importance de ce 3x7. Car la vieille femme aurait pu dire 21 jours ! Surtout qu'elle a parlé d'un cycle de 3 fois 7 jours et non de 3 cycles de 7 jours !

Je vais m'enquérir de la BD de Jodorowsky. Smile
Il est revenu vers moi, non par rapport à la BD mais par rapport aux recherches (dont la BD est un aspect) sur l'héritage familial et transgénérationnel ! Le temps est venu... petit scarabée study
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rêves étranges   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rêves étranges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pluies étranges
» D'étranges monuments
» Le réseau central d'études des phénomènes célestes étranges CENAP (allemand)
» (1615) Sedan novembre étranges apparitions
» créatures étranges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arbre Sacré :: LE TRONC :: L'AIR :: Psychologie et psychanalyse-
Sauter vers: