L'Arbre Sacré

Entre Ciel et Terre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   Lun 2 Juil - 0:49

J’ajoute quelques précisions à ce que j’avais écrit sur ce post :

http://arbresacre.forumactif.com/t22-animaux-totem-et-symbolique-des-animaux

Kutnahorum a écrit:
Les superstitions ont fait du chat noir un animal de mauvais augure et maléfique, associé à la sorcellerie et au diable.
Ce type de préjugé populaire est courant concernant les animaux de couleur noire, qui sont pourtant souvent solaires.
La couleur noire est réputée celle du mal, du négatif et de la mort.

En réalité, le noir est la couleur de l'au-delà. Au-delà de la vie terrestre, au-delà de la conscience, au-delà du monde matériel. C'est pourquoi beaucoup de gens d'Eglise sont habillés de noir. C'est la couleur de la profondeur, de ce qui est caché, de la nuit, de l'intérieur. C'est la couleur de l'inconscient. Et de la magie. C'est la couleur de l'ombre, de ce que nous ne voyons pas encore en nous, non pas une négativité mais une potentialité.
Le noir est un mélange de toutes les couleurs. Il porte en lui, potentiellement, toutes les couleurs du spectre. Donc toutes les possibilités. Couleurs qui ne sont pas encore visibles, exprimées. Le blanc est aussi un mélange de toutes les couleurs, mais à l'opposé du spectre, une fois qu'elles ont déjà été exprimées. Le blanc repousse et reflète (la lumière et la chaleur, par exemple), c'est une couleur de protection et une couleur-miroir, tandis que le noir attire et capte, c'est la couleur de la potentialité.


Les extrêmes se rejoignent, c’est bien connu.
Or, le blanc et le noir sont les deux extrêmes du spectre des couleurs.
A l’extrême de ces couleurs, le blanc éclatant mène au noir, tout comme le noir brillant mène au blanc.


A un niveau plus individuel et concret, cela signifie que pour que la lumière de notre esprit nous éclaire, il faut plonger dans l’obscurité de notre cœur.

L’esprit est en effet clair, solaire, masculin, par essence, et le cœur sombre, lunaire, féminin.
Je dis que le cœur est ténébreux puisqu’intérieur, profond, caché. Il est comme notre Graal.
Le cœur n’est pas l’organe cardiaque, et pas nécessairement le siège de l’amour, mais notre centre, notre noyau dur.
Il se cache tout au fond de nous, en notre centre, comme le noyau en fusion de la Terre, qui fait écho à l’astre solaire.

Je crois que le cœur est le siège des instincts, des pulsions, des émotions, des passions. Ceux-ci peuvent être bénéfiques comme destructeurs. On ne sait pas d'où ils viennent, ils surgissent brusquement sans crier gare. Ils nous entraînent à commettre le meilleur comme le pire. Surtout si ce cheval fougueux n'est pas dirigé par le cavalier de la raison, de l'esprit, de la conscience. La puissance exige la maîtrise, sans quoi elle est destructrice ou paralysante.

L’esprit doit éclairer le cœur, le cœur doit irriguer l’esprit.
L'esprit correspondrait, je crois, aux éléments air et feu (donc le Ciel, le masculin, l'animus), le coeur aux éléments eau et terre (donc la Terre, le féminin, l'anima).

Si l'on considère que le noir est la couleur du coeur, il devient donc difficile d'affirmer que le noir est la couleur du mal.
Ou plutôt, pas seulement, puisque le coeur peut engendrer le mal autant que le bien.
Ne dit-on pas que l'Enfer est pavé de bonnes intentions ? Ce qui mène à l'Enfer n'est pas le coeur en lui-même, mais le coeur qui ne serait pas éclairé par l'esprit. Tout comme l'esprit qui ne serait pas irrigué par le coeur nous plongerait dans le même état.
Le coeur a ses raisons, que la raison ignore. Elle les ignore dans le sens qu'elle ne les connait pas, ou dans le sens qu'elle ne veut pas en tenir compte.
Mais la raison canalise l'énergie du coeur de manière juste - si cette raison est juste. Elle n'a pas à connaitre les raisons du coeur, mais à en tenir compte.
La lumière (de la raison) peut aveugler, le soleil peut assécher et brûler - le coeur. De la même façon que les raisons du coeur peuvent obscurcir ou emporter la raison ; ce sont les passions.

Le corbeau, oiseau noir, dont beaucoup de traditions mythologiques et spirituelles disent qu'il était blanc aux commencements, est aussi bien animal de mauvais augure et charognard, que messager des dieux ou de Dieu. Cette ambivalence se retrouve par exemple dans la Bible.


Plonger dans l’obscurité de notre cœur signifie que certaines périodes de solitude, de recueillement, d’introspection, et même de dépression, sont nécessaires. En tous cas bénéfiques, pour le développement de l'être. A condition d'accepter d'y sombrer, et non d'y résister, de lutter. Sombrer, c'est-à-dire descendre dans les sombres profondeurs du coeur. Comme dans un puits, d'où jaillit la vie.
Les mystiques se créaient volontairement des dépressions afin d’entrer pleinement en contact avec les tréfonds de leur âme. C'est là le sens de la retraite érémitique au désert, réelle ou symbolique.
Cette petite mort mène à la renaissance, au renouveau, l'hiver conduit au printemps.
C'est une sorte d'hibernation de l'âme, où des énergies psychiques s'accumulent dans l'inconscient, notre nature intérieure, des éléments luttent avec d'autres (comme dans la nature terrestre), la configuration change. Ce qui nous tourmente et nous accable. Avant de se manifester à la conscience et de nous revivifier.

Cela revient à l’expression populaire qui dit que pour rebondir vers le haut il faut toucher le fond.
Sinon on reste coincé entre deux eaux, position plus confortable mais qui ne permet pas d’évoluer.
La souffrance a des vertus pédagogiques, elle est riche d’enseignements, et oblige à se remettre en question.

Explorer les ténèbres de son être intérieur permet de faire jaillir la lumière, comme par quelque procédé alchimique.
Des parties inconscientes de notre être (et de l'inconscient collectif) viennent au grand jour, comme dans la pêche miraculeuse ; elles sont enfin acceptées et intégrées. Et de riches potentialités en jaillissent, peuvent s'exprimer, se manifester, s'incarner.
L'esprit devient plus vaste, comme la mer, l'être devient plus complet.
Ces contenus psychiques inconscients qui nous troublaient sans que l’on sache pourquoi, se révèlent des trésors cachés. Ces démons deviennent des anges.
Tel est le sens de la phrase de Jung : "Pour que nos branches atteignent le Ciel, il faut que nos racines plongent jusqu'en Enfer".


On pourrait dire également que quelqu'un qui vit une vie de rêve, ou encore un autre qui connaîtrait des expériences d'extase mystique, sombreront fatalement. Donc la lumière, à l'extrême, engendre les ténèbres, tout comme l'obscurité, à l'extrême, engendre la lumière.


C’est donc pour cela que le noir et le blanc se rejoignent et ne sont par conséquent que les deux faces d’une même médaille, l’un n’étant pas meilleur que l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   Mar 31 Juil - 0:41

Pink Floyd, "Set The Controls For The Heart Of The Sun" (1968)








Little by little the night turns around.
Petit à petit la nuit fait demi-tour
Counting the leaves which tremble at dawn.
Comptant les feuilles qui tremblent à l'aube
Lotuses lean on each other in yearning.
Les lotus s'appuient les uns sur les autres en languissant
Under the eaves the swallow is resting.
Sous l'avancée l'hirondelle se repose
Set the controls for the heart of the sun.
Place les commandes vers le coeur du soleil

Over the mountain watching the watcher.
Au-dessus de la montagne guettant le guetteur
Breaking the darkness
Brisant l'obscurité
Waking the grapevine.
Éveillant la vigne
One inch of love is one inch of shadow
Un pouce d'amour est un pouce d'ombre
Love is the shadow that ripens the wine.
L'amour est l'ombre qui fait mûrir le vin
Set the controls for the heart of the sun.
Place les commandes vers le coeur du soleil
The heart of the sun, the heart of the sun.
Vers le coeur du soleil, vers le coeur du soleil

Witness the man who raves at the wall
Sois témoin de l'homme qui peste contre le mur
Making the shape of his questions to Heaven.
Faisant le point de ses questions au Ciel
Whether the sun will fall in the evening
Que le soleil tombe le soir ou non
Will he remember the lesson of giving?
Se souviendra-t-il de la leçon du don ?
Set the controls for the heart of the sun.
Place les commandes vers le coeur du soleil
The heart of the sun, the heart of the sun.
Vers le coeur du soleil, vers le coeur du soleil


Dernière édition par Kutnahorum le Ven 31 Aoû - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcyan

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 21/05/2012

MessageSujet: Re: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   Mer 22 Aoû - 14:34





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   Mer 22 Aoû - 15:12

Bien vu, merci. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albane



Féminin Messages : 43
Date d'inscription : 21/01/2013
Localisation :
Humeur : nostalgique

MessageSujet: Re: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   Mar 22 Jan - 13:24

Kutnahorum a écrit:
Les superstitions ont fait du chat noir un animal de mauvais augure et maléfique, associé à la sorcellerie et au diable.
Ce type de préjugé populaire est courant concernant les animaux de couleur noire, qui sont pourtant souvent solaires.
La couleur noire est réputée celle du mal, du négatif et de la mort.

Oui, le chat et en particulier le chat noir a été particulièrement adulé ou a été victime également, par des sacrifices, j'ai eu 3 générations de chats noirs, et il n'y avait rien de sorcier. Seulement ce que l'on croit.

Kutnahorum a écrit:
En réalité, le noir est la couleur de l'au-delà. Au-delà de la vie terrestre, au-delà de la conscience, au-delà du monde matériel. C'est pourquoi beaucoup de gens d'Eglise sont habillés de noir. C'est la couleur de la profondeur, de ce qui est caché, de la nuit, de l'intérieur. C'est la couleur de l'inconscient. Et de la magie. C'est la couleur de l'ombre, de ce que nous ne voyons pas encore en nous, non pas une négativité mais une potentialité.
Le noir est un mélange de toutes les couleurs. Il porte en lui, potentiellement, toutes les couleurs du spectre. Donc toutes les possibilités. Couleurs qui ne sont pas encore visibles, exprimées. Le blanc est aussi un mélange de toutes les couleurs, mais à l'opposé du spectre, une fois qu'elles ont déjà été exprimées. Le blanc repousse et reflète (la lumière et la chaleur, par exemple), c'est une couleur de protection et une couleur-miroir, tandis que le noir attire et capte, c'est la couleur de la potentialité.

C'est marrant ça fait plusieurs jours que je pense exactement à cela, que notre part d'ombre est un potentiel, et justement j'en suis venu aussi à me dire qu'il fallait pouvoir canaliser cette énergie , voir même, faire tout pour ne pas avoir à utiliser ce potentiel.Du moins tant qu'on ne sait pas comment canaliser cette énergie.Ou plutôt la transmuter, oui, par l'esprit, ça semble tout à fait juste.
Le problème, quand on commence à connaître son potentiel, au fond, du fond, c'est que la "raison" bloque tout. Il n'est vraiment pas évident de se dire, que notre force vient du mal,celui qui est en nous, celui qu'on nous a fait, question de karma... C'est un peu difficile à avaler, mais après de multiples récidives de croire que seul l'Amour était notre force, je suis en train de comprendre et j'essaie d'accepter cela.Accepter le mal en nous, c'est oui, l'aimer au final, et s'aimer tout court, et c'est Tout aussi essentiel.Pour le reste, c'est très bien exposé à part certaines interprétations auxquelles j'ai du mal à adhérer, mais c'est un très chouette texte, quand il est enfin bien compris, et que cela est fluide, et ça l'est pour moi.Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   Mar 22 Jan - 14:03

Merci Albane, content que le texte t'ait plu.

Je tiens à faire une distinction très importante, car cette confusion est trop souvent faite, et source de multiples et profonds désagréments.

L'ombre n'est pas le mal.

C'est une partie de nous qui est cachée. Obscur veut avant tout dire caché, et non mauvais.
L'ombre peut même (et c'est même je crois toujours le cas) receler des qualités cachées.
Nous avons appris très tôt à les dissimuler, les refouler, les occulter, les dénier, car ces qualités n'étaient pas acceptables dans l'environnement (notamment familial) dans lequel on a vécu.

C'est justement parce que nous ignorons ou rejetons l'ombre qu'elle s'exprime de manière "mauvaise", pour attirer notre attention et nous faire grandir ; ce qui nous amène donc à croire que l'ombre est mauvaise.

Un peu plus de précisions sur l'ombre ici :

http://arbresacre.forumactif.com/t71p15-l-ombre#1106

Je tenais à le dire car cette confusion entre l'ombre et le mal est à l'origine de nombreux malentendus et de nombreux problèmes ; c'est un point crucial, tant sur le plan de l'être que sur le plan de notre société.
Je renvoie d'ailleurs à ce sujet pour le plan collectif :

http://arbresacre.forumactif.com/t63-l-ombre-collective
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharifa

avatar

Féminin Messages : 89
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   Mar 22 Jan - 17:58

Je te rejoins Kutnahorum dans la précision que l'ombre n'est pas le mal.

Albane a écrit:
Il n'est vraiment pas évident de se dire, que notre force vient du mal,celui qui est en nous, celui qu'on nous a fait, question de karma..

Je crois qu'il y a parfois une confusion qui peut être faite entre l'ombre malfaisante et la souffrance vécue.
Accepter de voir ses difficultés est un premier pas pour aller avec sérénité vers ce qu'il y a de plus noir en soi. Le noir dans ce cas, n'est pas négatif mais aveuglant, tout comme la lumière blanche et vive. Marcher en étant aveugle est une épreuve qui une fois surmontée est très riche d'enseignements. L'ombre se transforme petit à petit et on cesse de la craindre.

Citation :
Peu importe ce que l'on a vécu par le passé, ce qui importe c'est ce que l'on en fait aujourd'hui
Cette phrase (qui n'est pas littérale) est tirée d'un livre "Paroles du Mont Athos".
Je crois qu'elle résume bien le fait que seul compte ce que nous faisons de notre vécu aujourd'hui. Lorsque ce vécu est éclairé à la fois par le cœur et par l'esprit, par la lumière noire et la lumière blanche, il devient plus facile de le comprendre.
Je ne sais pas si j'arrive à bien exprimer ce que je ressens scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espritsrebelles.canalblog.com/pages/bienvenue/25282278.ht
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   Mar 22 Jan - 18:11

Sharifa a écrit:
Le noir dans ce cas, n'est pas négatif mais aveuglant, tout comme la lumière blanche et vive.
Belle formule !
Tellement aveuglant que dans le premier cas on ne le voit même pas, et dans le deuxième cas on ne voit que ça...

Sharifa a écrit:
Citation :
Peu importe ce que l'on a vécu par le passé, ce qui importe c'est ce que l'on en fait aujourd'hui
Cette phrase (qui n'est pas littérale) est tirée d'un livre "Paroles du Mont Athos".
Je crois qu'elle résume bien le fait que seul compte ce que nous faisons de notre vécu aujourd'hui. Lorsque ce vécu est éclairé à la fois par le cœur et par l'esprit, par la lumière noire et la lumière blanche, il devient plus facile de le comprendre.
Je ne sais pas si j'arrive à bien exprimer ce que je ressens scratch
Je suis bien d'accord.

Ma compréhension (en cet instant T) de ce que tu exprimes, c'est qu'il faut à la fois comprendre (éclairage par l'esprit), pour s'en libérer, en tirer des leçons et avancer ; et être doux avec soi-même, compatissant et indulgent, sans complaisance et même avec courage (éclairage par le coeur). Le tout permet la guérison, la libération, la transformation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albane



Féminin Messages : 43
Date d'inscription : 21/01/2013
Localisation :
Humeur : nostalgique

MessageSujet: NetB   Mar 22 Jan - 19:52

Bonsoir tout le monde
Très intéressant sharifa sur l'ombre aussi aveuglante que la lumière.
Je n'ai pas bien le temps d'analyser tous vos propos mais ça me parle bien.Donc, un petit passage vite fait parce que ma fille m'a posé une question il y a un instant, sans crier gare, " maman, d'où est-ce qu'elle provient l'ombre ?" et moi tout naturellement, et bien, de la lumière ! et elle m'a expliqué ( et ouiii, j'en apprend tous les jours ! ) qu'on avait sur nous une ombre propre, celle qui n'est pas illuminée(comme la lune) et celle qui était projetée, c'était l'ombre portée, et je trouve cela très éclairant! Laughing C'est très simple en fait, mais je ne l'avais jamais vu sous cet angle.
voili pour ce soir.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kutnahorum
Admin
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 526
Date de naissance : 17/11/1970
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 46
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   Jeu 24 Jan - 11:30

J'ai scindé le sujet en deux, pour mettre en valeur la discussion récente, tout à fait intéressante mais assez différente du thème de l'ombre.

Voir ce nouveau sujet :

http://arbresacre.forumactif.com/t122p15-faut-il-se-maitriser-et-eviter-de-faire-du-mal#1241
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le noir et le blanc, les ténèbres du coeur et la clarté de l'esprit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où est le centre ?
» Onyx noir
» Grand coléoptère noir
» Dans les ténèbres de cette vie, un seul remede : la PRIERE
» Elimination du 2 ième implant ou serpent noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Arbre Sacré :: LE TRONC :: L'AIR :: Symbolique, alchimie, kabbale-
Sauter vers: